Auteurs

Auteur(e)s

Turf, Président d'honneur
Turf, Président d'honneur
Né à Marseille en août 1966, Turf suit les cours de l'école des Beaux-Arts d'Angoulême où il obtient une mention pour la qualité de ses images. Après une première histoire publiée en 1990 dans le premier tome de la série Les Enfants du Nil où l'on découvrait déjà l'univers de La Nef des Fous, Turf s'associe à Joël Mouclier pour créer la série Les Remparts d'Écume dont il écrit le premier tome. Ce jeune marseillais prouve que l'on peut être très bon scénariste et excellent dessinateur. Doué d'un talent de conteur enlumineur, il crée et anime ensuite le petit royaume ubuesque de La Nef des fous. Entièrement réalisées en couleurs directes, ses pages sont de véritables tableaux qui illustrent à la perfection ce mystérieux monde clos. Travailleur acharné et débordant d'idées, Turf enrichit son univers de créations ludiques telles que des puzzles, affiches, buvards et dioramas. Lorsqu'il ne se consacre pas à ses activités graphiques, il prend une de ses guitares ou se consacre à sa précieuse et fabuleuse collection de jouets. Sollicité par diverses agences (les Galeries Lafayette entre autres) pour son imagination fertile, il laisse son esprit et ses crayons s'exprimer et nous livre son dernier-né, Gribouillis. À priori, une simple esquisse jetée sur une feuille blanche. Mais simple il n'en a que l'apparence, car lorsque ces gribouillis ont des puces, il s'animent, sèment la zizanie et prennent vie dans un album rien que pour eux ! Juxtaposition, envahissement anarchique, brouillage systématique de toutes les pages d'un vieux catalogue, après Gribouillis, vous ne regarderez plus jamais vos gribouillages du même œil...
Son dernier album, Dark Blood, est paru en 2018 chez Delcourt.
Nefdesfous
Xavier Fourquemin, Président d'honneur
Xavier Fourquemin, Président d'honneur
Xavier Fourquemin a obtenu son bac après une scolarité suivie à Bagneux, dans la région parisienne, puis à Toulouse, dans la région Midi-Pyrénées. En 1991, il monte au Nord, passe en Belgique et s’inscrit à la section « bande dessinée » de l’Académie des Beaux-Arts de Tournai. Il y suit les cours d’Antonio Cossu et en sort diplômé quatre ans plus tard. En février 1996, il publie « L’Immonde Bête », une courte histoire en quatre planches, dans la revue « Gotham » éditée par Vents d’Ouest. En juin 1997, la prépublication de « Alban », sa première série scénarisée par Dieter, débute dans le magazine « Golem » des éditions « Le Téméraire ». En janvier 1998, celles-ci en diffusent le tome 1 en album. À partir de mai 2000, l’édition de cette série se poursuit chez Soleil. En janvier 2001, toujours sur un scénario de Dieter, il entame « Outlaw » chez Glénat. En septembre et octobre 2007, co-« Signé » par le scénariste Jean-Christophe Derrien, son diptyque « Miss Endicott » paraît au Lombard. Suivront La Légende du changeling (2008-2012) puis Le Train des orphelins (2012-2013).
Fourquemin2
Guilhem
Guilhem
Guilhem est né le 20 avril 1972 à Rodez (France). Sa vocation de dessinateur, il envisage d'abord de la mettre au service de l'industrie. En 1989, il sort du lycée Monteil de sa ville natale armé d'un baccalauréat en mécanique et dessin industriel, puis il entreprend un BTS en mécanismes et automatismes industriels au lycée Rascol d'Albi. Mais, habité par les héros du journal "Tintin" depuis son enfance, il préfère s'orienter vers la BD. En 1991, Guilhem débarque à Bruxelles. Il s'y initie d'abord à son futur métier de dessinateur de BD en "schtroumpfant" au Studio Peyo. Parallèlement, il entame une collaboration avec le journal "Spirou". Il illustre les pages rédactionnelles de l'hebdomadaire et réalise de courtes BD scénarisées par Salma, Gilson, Mazan et Zidrou. De 1992 à 1994, il y anime la série "La Tribu des Epithètes" écrite par Gilson. De retour en France, Guilhem inaugure une collaboration de quatre ans avec "Le Journal de Mickey" et "Minnie Mag" (Disney-Hachette Presse) dont il anime graphiquement les articles et les jeux. Il y met aussi en images la série "Entre Nous". Il travaille par ailleurs comme illustrateur de brochures publicitaires et de jeux de société dont le "Vocabulon junior" pour Larousse. De 1995 à 1997, il dessine pour "Télé 7 Jeux", la série "Le Lézard ne dort que d'un oeil" sur des scénarios de Jean-Paul Rouland. En 1998, Guilhem renoue avec les éditions Dupuis. Il y illustre six romans inspirés de la BD "Papyrus" de L. De Gieter et y crée "Sélim le Marin" avec le scénariste Mazan. Il y fait aussi la connaissance du scénariste Pierre Veys avec qui en 2001, il signe les aventures humoristico-galactiques des "Space Mounties" (coll. Troisième Degré Lombard). En 2005, les éditions Dupuis lui proposent de mettre en images le magnifique scénario "Zarla guerrière impitoyable" de Lean-Louis Janssens.
couv_cde_t4
Philippe Charlot
Philippe Charlot
Philippe Charlot vient du monde de la musique qu'il parcourt professionnellement au travers de multiples expériences. On peut le croiser actuellement sur les routes au sein de "La Fabrique à Swing", un trio dédié au swing européen des années 30/40. Après sa participation à quelques albums collectifs (Game Over T4 et 5 chez Dupuis/Mad Fabrik, À vous Cognacq-Jay T1 et 2 chez Delcourt), il rejoint Bamboo / Grand Angle avec Bourbon Street, son premier projet au long cours dans lequel il réunit ses deux passions : musique et écriture.
CharlotPhilippe2
Emmanuel Despujol
Emmanuel Despujol
Né à Bordeaux en 1964, Emmanuel Despujol a toujours eu un crayon entre les doigts et la tête dans les étoiles. Son premier dessin rémunéré fut pour « Temps X », alors qu’il était encore au lycée. Il continua comme illustrateur pour des magazines de jeux de rôles avant d’entreprendre une carrière comme graphiste pour le prêt-à-porter où il adaptait les licences, dont celles de Disney et Marvel. Mais le besoin de raconter en image le ramène à ses premières amours, la bande dessinée. Il en est sorti une série qui explore de manière décalée les origines de notre monde « Le Dixième peuple ». Emmanuel s’est vu proposé par Delcourt de travailler sur le Tome 5 d’"Aspic, détectives de l’étrange", la série de l’illustrateur Jacques Lamontagne et du scénariste Thierry Gloris (Collection Quadrants), une série BD sous forme de "thriller fantastique d’enquête qui ne se prend pas au sérieux" (dixit les auteurs)
Despujol2
Jack Domon
Jack Domon
"]
Domon2
Lise Garçon
Lise Garçon
Premier album prometteur pour Lise...
GarconLise2
Thierry Gioux
Thierry Gioux
Thierry Gioux est né en 1960 sur la côte normande et y passe toute son enfance. Il quitte Rouen en 1998 pour le Pays basque. Après des études d'anglais et d'arts plastiques, il se passionne littéralement pour la bande dessinée, ses préférences allant en particulier à Alix, Lovecraft, Franquin ou encore Giraud et Hugo Pratt. Attiré par le Mexique et toute son histoire (période d'avant la conquête jusqu'aux révoltes zapatistes récentes, en passant par les Mayas et les Aztèques), il commence à développer un penchant pour la BD historique. Son ouvrage Waldech, publié chez Glénat, révèle cette tendance et la série Hauteville House, label "Série B", ne fera que la confirmer. Dans cette histoire à trame western/Mexique, scénarisé par Fred Duval, nous découvrons à Guernesey un Victor Hugo dirigeant en sous-main le camp des progressistes... Dans le tome 4, publié en octobre 2007, Églantine, en mission d'infiltration, a découvert ce que l'empereur Napoléon III comptait négocier avec les états confédérés du Sud : l'utilisation d'une arme monstrueuse et vivante...
GiouxThierry2
H. Tonton
H. Tonton
Né à Chartres, H. Tonton dessine sa première planche à l’âge de 12 ans. Ses lectures de Gaston Lagaffe et des Petits Hommes lui inspirent nombre de personnages au nez développé comme Zuzu, Super Tonton, Hervé ou encore Jérémi le Vagabond. En 1990, la découverte de l'œuvre de Loisel vient tout bousculer. Autodidacte, H.Tonton se lance alors dans des histoires fantastiques plus importantes. Aujourd'hui, il partage son temps entre l’enseignement et la réalisation de BD « artisanale » en tant qu’auteur complet.
TontonH2
Anne-Claire Jouvray
Anne-Claire Jouvray
Anne-Claire Thibaut-Jouvray est née à Dijon en 1971... Elle se lance dans des études d'architectures puis de Design à l'école des Arts Déco de Strasbourg. De retour à Lyon elle travaille dans la déco et le design de cosmétiques... Elle fera ses premiers pas dans la couleur de BD par ordinateur sur les albums "La Région" et "Lincoln" dessinés par son mari Jérôme... La couleur informatique est aujourd'hui son activité principale et elle travaille sur plusieurs projets en même temps.
JouvrayAnneClaire2
Jérôme Jouvray
Jérôme Jouvray
Jérôme Jouvray est né le 30 avril 1973 à Oyonnax dans l'ain. Il est diplômé des arts déco de Strasbourg en 1996.
Pendant quelques années il réalise pour la chaîne ARTE tout un tas de petites bandes annonces et autres génériques en dessin animé pour tout un tas d'émissions de télé et de soirées théma. Il rencontre au sein de la chaîne, la journaliste Myriam Tonelotto, pour qui il réalise les séquences animées des documentaires "Lobbying, au delà de l'enveloppe" et "La voie du chat" diffusés sur ARTE en 2005 et 2009. Depuis 1998, il a publié plus d'une quinzaine d'albums dont les 8 tomes de la série "Lincoln", avec Olivier Jouvray, aux éditions Paquet, "La Région", avec Denis Roland aux éditions Paquet, "L'idole dans la bombe" et "La pès rekin", avec Stéphane Presle aux éditions Futuropolis et les deux tomes de "Johnny Jungle" avec Jean-Christophe Deveney aux éditions Glénat. Depuis quelques temps, il participe aussi à la série "l'atelier Mastodonte" dans Spirou magazine. Anne-Claire Jouvray, son épouse, assure avec talent la mise en couleur de tous ses albums ! Il travaille actuellement sur un nouveau documentaire animé de Myriam Tonelotto, toujours pour ARTE, sur le thème du nucléaire.
JouvrayJerome2
Nicolas Juncker
Nicolas Juncker
Nicolas Juncker est né en 1973. Après avoir effectué des études d'histoire, il devient dessinateur de presse puis professeur de bande dessinée au conservatoire des Arts de Saint-Quentin en Yvelines. Il signe en 2003 chez Treize Etrange sa première bande dessinée Le Front. En 2005 paraît Malet et en 2008 D’Artagnan, Journal d’un Cadet.
juncker_nicolas2
Jean-Marc Lainé
Jean-Marc Lainé
Jean-Marc Lainé vient de la presse BD : il a signé des feuilletons dans les Pockets Semic (Wa-Tan-Peh, Spiro Anaconda, Dolores, Galton & Trumbo...) et travaille régulièrement dans Pif-Gadget ("La Capitale des Ruines", Le Cavalier Maure) et le Journal de Mickey (Mickey à travers les mondes). Jim Lainé est également directeur de la collection "Angle Comics", où il met à profit son expérience dans le domaine de l'édition de BD américaine. Il prépare actuellement une trilogie polar, ainsi qu'une série steampunk.
LaineJeanMarc2
Thimothée Leman
Thimothée Leman
À l’âge de 18 ans, Bac en poche, Timothé Leman rentre à l’école Pivaut à Nantes (école d’arts appliqués) où il se spécialise en bande dessinée ; il en sortira diplômé (avec mention !) en 2014. La même année, il est repéré par l’association Octopus, spécialisée en bande dessinée (anciennement L’Œil de Jack) et qui aide les jeunes auteurs à démarrer : vente d’originaux, mise en contact avec d’autres auteurs, avec des éditeurs… Et c’est ainsi qu’en 2017 il signe chez Sarbacane, Les Aériens, un roman illustré de la collection Pépix Noir qui a été son premier travail édité. Après le Monde est sa première Bande Dessinée.
LemanThimotee2
Loran
Loran
Né sur la planète krypton, Loran a du très vite quitter le cocon familiale pour errer dans l'espace sans fin jusqu'au jour où... il fit la connaissance de ses parents qui s'émerveillèrent alors devant ce petit être venu d’ailleurs. Hélas ! Le jeune Loran s'avéra nul en rayons X, pitoyable en bagarre et incapable de voler. Heureusement pour lui, son penchant pour l'alcool lui ouvrit les portes du monde merveilleux de la BéDé.
Couv - Miss Barbare - LORAN
Jean-Louis Marco
Jean-Louis Marco
Né le 28 mars 1974 à Marseille, il passe une partie de sa jeunesse sur l'île de la Réunion dans un petit village nommé Cilaos. À 20 ans il part pour Pau et s'inscrit à l'ESAC qu'il croit être une école de BD. Que neni, Il signe alors pour 3 ans de graphisme et de communication. Avec son frère, Victor, qui le rejoint un an après, Loran, auteur de Bouyoul et d'Evil Devil, et Fred ils créent le fabuleux fanzine "Anus Horibilis". Il dessine également dans le fanzine "Good Stuff" chez "Indus Valley". Graphiste indépendant sur Montpellier, il persévère dans la bande dessinée, et, après de nombreux refus, fin 2001, Loran, qui a fait son petit bout de chemin, l'introduit chez "Tchô". Le voilà à nouveau à ses crayons et au fil des numéros il prend ses marques. Il se fait violence et travaille à la réalisation d'un album : Rosco le Rouge, "Les baies sauvages" qui sort en 2003. Suivent les tomes 2 et 3 parus en 2004 et 2005. En 2006, il touche à la création de jeux de société et sort "Les Morts aux trousses" avec Victor et Olivier Bernet.
MarcoJeanLouis2
Victor Marco
Victor Marco
Victor Marco est né à Marseille en 1975 et a grandi sur l’île de La Réunion. De retour en métropole au milieu des années 90, il prête sa guitare à divers projets musicaux et réalise de nombreux visuels pour la scène rock et alternative du grand Sud-Ouest. Il vit et travaille à Bordeaux depuis une quinzaine d’années. Sportacus est sa première bande dessinée et sa première publication !
MarcoJeanLouis2
Jean-Luc Masbou
Jean-Luc Masbou
Jean-Luc Masbou, né le 14 mars 1963 à Figeac dans le Lot, découvre très vite sa vocation. Quand on lui demande, en classe de CM1, à quoi il se destine, sa réponse est sans équivoque: il sera auteur de BD. Il en est fermement convaincu depuis que, bercé par la lecture de Pif et Pilote, il est tombé en admiration devant une case des Sept voyages de Lone sloane, représentant un guerrier bardé d'armes. Elève peu assidu au collège il commence cependant par faire un BEP d'électromécanicien, avant de s'inscrire aux Beaux Arts de Pau puis d'Angoulême. Passionné d'héroic-fantasy et fasciné par les oeuvres de Frazetta, Lee, et surtout Brian Froud, il se destine d'abord à l'illustration, mais réalise vite qu'il préfère raconter des histoires. Il s'oriente donc vers la BD, et après un premier projet dont il a honte et ne souhaite plus parler, publie ses premières pages dans Les Enfants du Nil. Il propose ensuite diverses histoires en tant qu'auteur complet, mais devant son manque de succès auprès des éditeurs, s'oriente vers le dessin animé. Voulant néanmoins persévérer dans la BD, il décide alors de s'associer avec Alain Ayroles, rencontré aux Beaux Arts, pour réaliser De Capes et de Crocs, série qui se situe dans l'univers de Contes et Racontars, le jeu de rôles qu'ils ont créé ensemble. Jean-Luc Masbou peut ainsi retranscrire sa passion pour les grands espaces et l'aventure,1ui qui a tant aimé au cinéma Star Wars, Highlander, Conan le barbare, des films de cape et d'épée avec Jean Marais et... Princess Bride, influence majeure de De Capes et de Crocs. Il signe avec L'Ombre de l'Echafaud son premier scénario, mis en dessins par un tout jeune venu, Cerqueira.
Guilhem2
Christian Maucler
Christian Maucler
Christian Maucler est un auteur dessinateur reconnu dans le monde de la BD pour son personnage du Commissaire Raffini avec Rodolphe (Albin Michel, Desinge, Hugo & Cie…), dans le livre Jeunesse (albums illustrés, éditions Magnard, Casterman, Nathan, Rouge et Or…), dans le roman illustré pour la Jeunesse et le livre scolaire (éditions Hachette, Rageot, Nathan, Milan, Lito, Averbode, Mine, Gallimard…), dans la presse Jeunesse (plusieurs titres au sein des éditions Bayard, J’aime lire, Je bouquine, Wapiti, Youpi… et aussi ailleurs, Toboggan, Jeunes Années, Gullivore, Tout l’univers, Spirou, Le journal des enfants…). Ce touche-à-tout de talent couvre avec un bonheur égal plusieurs genres dans les différents secteurs de la bande dessinée et de la Jeunesse . Son travail a été récompensé par plusieurs prix.
MauclerChristian2
Miras
Miras
Miras (Miroslaw Urbaniak) est né le 25 novembre en plein milieu des sixties, au siècle passé. Tout eût lieu au sud de la Pologne, toujours sous régime politique communiste. Vers l'âge de 6 ou 7 ans (les théoriciens divergent sur la date précise), il tient pour la première fois entre ses petites mains un magazine de bandes dessinées. Le bon biographe écrirait sans doute « ... et sa vie changea depuis lors, ne sachant plus se passer de BD », mais ce n'est pas ce qui se produisit... Cela influa toutefois sur son choix de devenir un artiste. Dans la Pologne de cette époque, mieux valait oublier la voie de la BD. Les années passèrent, et Miras, fraîchement diplômé de l'Académie des Beaux Arts, devint illustrateur-caricaturiste pour un journal. Par la suite, son parcours professionnel fût varié : directeur artistique d'un magazine informatique ; animation 3D et 2D ; conception graphique ; illustrations de livres jeunesse... Bref, tout sauf de la BD !... excepté durant les week-ends. Triste réalité. Heureusement, des temps économiquement durs s'abattirent sur la Pologne et ne tardèrent pas à venir donner un coup de pouce à Miras : se retrouvant sans emploi, il eût dès lors le loisir de se consacrer au neuvième art. Ce travail se concrétise aujourd'hui par son premier album « Un Western dans la poche », publié par les Editions Caravelle. Miras vit avec sa femme et son chat Figaro. Il fume comme un turc, ne dort pas bien, lit beaucoup... mais est enfin heureux.
AVT_Miras_26942
Philippe Moine
Philippe Moine
MOINE est né dans le Poitou il y a un certain temps, il a exercé le métier d’architecte à Pau de 1982 à 2014. Fan des Grandes Gueules de Pilote, en 1995 il s’essaye à la caricature en dessinant ses amis et y prend goût. Sa première exposition sera consacrée à un quarantaine d’architectes de la région paloise. De 1997 à 1999, les quotidiens Sud-Ouest, la République des Pyrénées et l’Eclair des Pyrénées publient ses caricatures des joueurs de rugby de la Section Paloise. Dessins regroupés dans un livre « la Section en Têtes ». Depuis 1997, il participe à de nombreux festivals de caricature et de dessin presse en France et à l’étranger.
En 2015, il publie «Gueules de Croqueurs», un livre regroupant les caricatures et dessins de 150 dessinateurs de presse français et étrangers.
En 1999, il découvre les oeuvres réalisées à l’acrylique de Sebastian Kruger qui lui donnent l’envie d’utiliser cette technique.Vingt ans plus tard, il publie deux tomes de « Têtes de l’Art », le premier consacré à la musique et le deuxième au cinéma, qui regroupent les caricatures et les portraits grands formats réalisés pendant cette période.
gueules de croqueurs
Ohazar
Ohazar
Ohazar est un illustrateur autodidacte et multicasquette : graphiste (communication, événementiel, institutionnel...), illustrateur (jeunesse, presse, BD, jeux de rôles, character design…) et coloriste ("Ma Révérence" chez Delcourt, prix du polar 2014 à Angoulême). Après avoir signé sa première série "Comment s'appelle-t-il ?" (2 tomes chez Vents d'Ouest), il réalise le dessin de plusieurs Guides en BD (Ecolo, Prof, Etudiant et Pompier qui sortira fin 2016), chez le même éditeur, ainsi qu’un VDM Les Réseaux Sociaux chez Jungle. Il sort une nouvelle série en 2015 avec Jacky Goupil : "Les Retraités" en BD, toujours chez Vents d’Ouest dont le tome 2 sortira en juin 2016. D'autres projets BD sont actuellement en préparation.
Dans un autre domaine, la peinture, il développe une série de toiles dans un style personnel autour d’un personnage le RUNNER.
Depuis 2016, il dirige la collection "Raconte-moi" pour les Editions CAÏRN.
Il vit à Pau et est plutôt sympa
Guide de la biere
Lucien Rollin
Lucien Rollin
Né en 1953 à Bobo Dioulasso (Burkina-Fasso), il passe une grande partie de son enfance en Afrique. Il rêve de devenir ambassadeur et entreprend des études de sciences politiques à Aix en Provence... mais son intérêt pour lesdites sciences s'estompe vite... Il décroche alors une licence d'arts plastiques à Rennes et enseigne pendant quelques années. Parallèlement à cette activité, il développe une grande diversité de productions dans la publicité et l'illustration. Il fait son entrée dans la bande dessinée en 1982 avec Orage sur Valdor sur un scénario de Nell Boix (Glénat). Il réalise de nombreuses planches pour Vécu, Circus, Je bouquine, Frilouz, travaille pour les éditions Milan (illustrations), pour la revue pédagogique TDC. Sa formation d'enseignant le prédispose à encadrer de nombreux ateliers d'initiation à la BD ,ce qu'il fait depuis des années. Depuis peu, il a quitté Rennes pour se rapprocher de la mer, aux environs de Dinard. En 1989, il signe le dessin de Citoyen Liberté, un album sur la Révolution française scénarisé par P. Forni et J.C Camano (Casterman) et surtout, publie le premier volume du Torte dont le scénario est imaginé par Pierre Dubois (conteur sur France 3 et grand spécialiste des lutins) et la mise en couleurs est réalisée par JJ Chagnaud. Un cinquième tome parait en novembre 1994. Il participe à un collectif autour du thème des dinosaures aux éditions du Téméraire. En janvier 1997, toujours avec P. Dubois, paraît Saskia des Vagues, l'histoire romanesque et fantastique d'une jeune fille pirate au XVIIe siècle en Hollande. Il travaille avec Jean Dufaux sur une histoire fantastique qui se passe sur les côtes bretonnes.
RollinLucien2
Amélie Sarn
Amélie Sarn
Née en 1970, Amélie Sarn passe, toute petite, la majorité de son temps perchée en haut d’un arbre à dévorer des livres et à rêver au jour où elle sera elle-même écrivain. Tout en suivant des études d’anglais et d’espagnol, elle s’essaye à différents métiers : animatrice de camps de vacances, traductrice technique, auxiliaire de vie auprès de personnes handicapées et journaliste. Aujourd’hui, en Bretagne où elle vit, Amélie ne grimpe plus aux arbres, mais ses passions de la lecture et de l’écriture ne l’ont jamais quittée. Pour ses enfants qu’elle adore et également les autres, elle a publié de nombreux livres pour la jeunesse, dont «Coupable d'être innocent» et «Une Vie de rêve pour Lola» (Ed. Rageot), «Le Pirate couve la grippe», «Un Fantôme très rigolo», «La Nuit de la chauve-souris» et «Le Bûcher aux sorcières» (Ed. Milan). Pour le même éditeur et sous le pseudo de Méli-Marlo, elle a notamment co-écrit avec M.Cantin «Le Cirque Patatrac» et «Un petit Garçon trop pressé». On lui doit par ailleurs l’adaptation du fameux dessin animé de Sylvain Chomet «Les Triplettes de Belleville». Parmi ses nombreux ouvrages pour enfants, on citera aussi «Jules et l’Île bleue» et «Le Secret du fétiche» (Ed. Flammarion / Père Castor), «L'Aviateur» (Ed. Didier) et «L’Empereur qui refusait l’amour» (Ed. Albin-Michel). Outre une participation régulière à des journaux pour enfants («Dlire», «Astrapi», «Toboggan»…), Amélie Sarn a publié en 2002 son premier roman pour adultes «Elle ne pleure pas, elle chante» (Ed. Albin-Michel). Elle s’essaie maintenant au métier de scénariste de BD en co-signant avec Éric Corbeyran, la série «Nanami» dessinée par Magali Lacombe et éditée par Dargaud.
SarnAmelie2
Nuria Sayago
Nuria Sayago
Nuria Sayago est argentine. Diplômée de mode à l'Université de Buenos Aires, a été la première représentante de son pays au Concours International des Jeunes Créateurs de Mode de Paris,en 1995. Après avoir enseigné le costume de cinéma dans diverses Universités de la Capitale Fédérale,a vécu 15 ans à Barcelone ,où elle travaille pour la télévision espagnole (TVE) comme costumière,puis entame une carrière dans le monde de la colorisation en participant à la série d'animation «Juanito Jones»,pour Disney Channel. Vit désormais en France où elle travaille comme coloriste pour différents éditeurs,tels que Soleil,Delcourt,Albiana,Petit à petit,Dark Dragon Books ,Titan Comics ,Bamboo. Après avoir collaboré avec les dessinateurs Mike Ratera (Kabur,Le Seigneur des Anneaux,Independance Day II,Héros et légendes ) ,Michel Espinosa (Les Touristes T1-T2,Aleria T1 et T2),Sandro Massin(Kirsten),elle reprend en 2013 la couleur de la série Hauteville House (Ed.Delcourt) avec Fred Duval et Thierry Gioux. Elle a depuis enchaîné les albums,avec Oracle tome 8 (Soleil,2017) ,puis Jour J du tandem Pécau-Duval (tome 44),Capitaine Vaudou de Pécau et Darko,Reines de sang avec Alessia Vincenzi (Ces trois titres prévus pour une sortie en 2020). Parallèlement à ces projets,elle assure la couleur de Jeremiah Johnson,une nouvelle série à paraître chez Soleil,toujours avec le tandem Pécau-Duval.
SayagoNuria2
Yann Taillefer
Yann Taillefer
Diplômé de l'école des Beaux-Arts d'Angoulême, Yann Taillefer est un des membres fondateurs de La Maison Qui Pue, collectif dont sont également issus d’autres auteurs de La boîte à bulles tels que Clément Baloup ou Laureline Matiussi. Il y publie notamment De mort à trépas en 2002. Avec sa patte naturelle plutôt « underground », il rejoint le catalogue des Requins Marteaux en 2008 avec Rut, puis publie Ito aux éditions Le Dernier Cri, œuvre qui décroche le Prix BD au concours des plus beaux livres français.
TailleferYann2