Auteurs

Auteur(e)s

Jean-Luc Masbou - Président d'honneur
Jean-Luc Masbou - Président d'honneur
Jean-Luc Masbou, né le 14 mars 1963 à Figeac dans le Lot, découvre très vite sa vocation. Quand on lui demande, en classe de CM1, à quoi il se destine, sa réponse est sans équivoque: il sera auteur de BD. Il en est fermement convaincu depuis que, bercé par la lecture de Pif et Pilote, il est tombé en admiration devant une case des Sept voyages de Lone sloane, représentant un guerrier bardé d'armes. Elève peu assidu au collège il commence cependant par faire un BEP d'électromécanicien, avant de s'inscrire aux Beaux Arts de Pau puis d'Angoulême. Passionné d'héroic-fantasy et fasciné par les oeuvres de Frazetta, Lee, et surtout Brian Froud, il se destine d'abord à l'illustration, mais réalise vite qu'il préfère raconter des histoires. Il s'oriente donc vers la BD, et après un premier projet dont il a honte et ne souhaite plus parler, publie ses premières pages dans Les Enfants du Nil. Il propose ensuite diverses histoires en tant qu'auteur complet, mais devant son manque de succès auprès des éditeurs, s'oriente vers le dessin animé. Voulant néanmoins persévérer dans la BD, il décide alors de s'associer avec Alain Ayroles, rencontré aux Beaux Arts, pour réaliser De Capes et de Crocs, série qui se situe dans l'univers de Contes et Racontars, le jeu de rôles qu'ils ont créé ensemble. Jean-Luc Masbou peut ainsi retranscrire sa passion pour les grands espaces et l'aventure,1ui qui a tant aimé au cinéma Star Wars, Highlander, Conan le barbare, des films de cape et d'épée avec Jean Marais et... Princess Bride, influence majeure de De Capes et de Crocs. Il signe avec L'Ombre de l'Echafaud son premier scénario, mis en dessins par un tout jeune venu, Cerqueira.
decapeetdecrocs01
Alex Alice
Alex Alice
Né en 1974, Alex Alice est l’un des auteurs de bande dessinée les plus doués de sa génération. Il connaît un succès immédiat au tournant des années 2000 avec une série devenue mythique, Le Troisième Testament. Son ambitieux projet Siegfried, inspiré de l’opéra de Wagner, lui vaut le Spectrum Gold Award, référence mondiale de l’illustration fantastique. Après plus d’un million d’albums vendus, traduits dans une vingtaine de langues, Alex Alice n’hésite pas renouveler son style avec sa nouvelle série tout-public, Le Château des étoiles, au succès immédiat. Entièrement réalisées à l’aquarelle, ses pages évoquent à la fois les illustrations de Jules Verne et le souvenir enchanté de voyages de jeunesse dans les châteaux de Bavière…
couv_cde_t4
Michaël Almodovar
Michaël Almodovar
Né dans les années 80 dans un petit village des Hautes-Pyrénées, Mickaël Almodovar n'est pas le frère de Pedro... ni même son cousin ou son... enfin, vous l'aurez compris, aucun lien ! Bref, Michaël ne tarda pas à devenir un adolescent en bonne santé, pratiquant assidument le Taekwondo et se passionnant pour la bande dessinée de tous les pays… Mais sous ses airs bien comme il faut, le jeune homme cache un lourd secret… Il pratique le jeu de rôle sur table !! Une activité coupable qui le transforma presque en gourou puisqu'il devint maitre de jeu ! Mais fort heureusement pour ses parents, ce terrible loisir lui insufflera sa vocation : raconter des histoires aux gens ! Deux carrières s'offrirent donc à lui : auteur ou politicien. Mais puisqu'il a un talent certain pour le dessin, c'est décidé, il fera de la bande dessinée !

Mais quelques années plus tard, la vie fera que notre désormais étudiant en arts plastiques, marqué autant par Asterix que Dragon Ball, délaissera sa passion première pour aller étudier les petits Mickey qui bougent, en intégrant la section dessin d'animation du lycée technique des arts et métiers du Luxembourg.

Et ce n'est quand redécouvrant les albums de Black Sad (dont l'auteur est issu du monde de l'animation) ou l'univers de Marini qu'il prend conscience que la b.d. peut être aussi dynamique, cinématographique et vecteur d'émotions que le dessin animé : sa passion est ravivée !

Michaël se remet donc sur sa planche à dessin avec un objectif : digérer ses multiples influences tout en conservant sa culture et sa personnalité.
C'est ainsi que le jeune auteur passe à l'attaque en livrant sa première œuvre, les Torches d'Arkylon, un mix de manga, de comics et de b.d européenne, chargée de valeurs positives, d'énergie, de magie et d'humour !

Après un premier tome des Torches d'Arkylon en avril 2014 au Éditions Akata. Michaël Almodovar récupère son indépendance et se tourne vers le financement participatif pour continuer la publication de sa série sous son propre label : Ark Éditions.

les_torches_dArkylon
Alain Ayroles
Alain Ayroles
Alain Ayroles est né en 1968 dans le Lot. Passionné par le dessin et le récit, il intègre en 1986 la section bande dessinée des Beaux-Arts d'Angoulême. Mais c'est surtout autour des tables de jeux de rôles – que les étudiants fréquentent plus assidûment que les cours – qu'il va parfaire ses talents de conteur. C'est d'ailleurs d'un univers de jeu qu'il a créé à cette époque que naîtront les bandes dessinées Garulfo et De cape et de crocs. Par la suite, il travaille pour différentes séries de dessin animé, participe en tant que scénariste et dessinateur à des revues de bande dessinée, ainsi qu'au premier tome des Enfants du Nil, un collectif publié aux Éditions Delcourt en 1991. Chez le même éditeur, il scénarise Garulfo, dessiné par Bruno Maïorana, bondissant conte de fées satirique dont le cycle de six albums est aujourd'hui terminé, et De cape et de crocs, avec Jean-Luc Masbou, relecture animalière des classiques de la littérature et du théâtre du XVIIe siècle dont il écrit en ce moment le neuvième acte. Dans ces deux séries à succès, le style d'Alain Ayroles se caractérise par une grande érudition, un sens aigu du dialogue, et une volonté de retourner aux sources des grands récits qui ont façonné la culture européenne. Des mythes qu'il s'amuse à pervertir respectueusement. C'est ce talent d'écriture et son sens de l'humour qui l'ont imposé comme le traducteur de Bone, la saga culte de Jeff Smith. Toujours fidèle aux éditions Delcourt, il publie en 2008, avec le dessinateur Luigi Critone, un des titres de la série "7": Sept Missionnaires, ayant pour cadre l'Irlande au temps des Vikings.
decapeetdecrocs01
Mathieu Blanchot
Mathieu Blanchot
Né à Pau, il commence à se passionner pour le dessin au collège, d’abord avec les mangas, puis avec les albums de BD de tous horizons. Pendant ses années lycée, il rencontre Fred Campoy, avec qui il prend des cours de dessin. Le bac en poche, il poursuit ses études à l’ESMI (École supérieure des métiers de l’image) de Bordeaux dans la section BD/illustration. De retour sur Pau, il retrouve Fred Campoy qui lui propose une première collaboration sur la trilogie "Karma Salsa" (Dargaud) puis, avec lui, il se lance dans le projet de raconter la vie de celle que beaucoup considèrent comme le plus grand explorateur du 20ème Siècle : Alexandra David-Neel. Il se lance donc avec Fred Campoy dans le travail de réalisation à 4 mains des Tomes 1, 2 et 3 d’ "Une vie avec Alexandra David-Néel" (Bamboo/Grand Angle).
UneVieAvecADN
Fred Campoy
Fred Campoy
Fred Campoy est né à Pau en 1973. Après un Bac scientifique, il entre pour deux ans aux Beaux-Arts de sa ville. Il crée ensuite un atelier de dessin avec Roland Pignault, son ami d'enfance. Ce n'est qu'au bout de trois ans qu'il signe, avec son compagnon d’atelier, son premier contrat d'édition lui permettant ainsi de réaliser son premier album, "Arcanes" (Ed. Delcourt) qui traduit son amour pour la BD d'action, d'aventure, et pour le graphisme issu des comics dont il reprend la nervosité et l’usage des ambiances contrastées. Il se lance ensuite dans une nouvelle aventure avec Will Lupano "Little Big Joe" (Ed. Delcourt). Puis, c’est avec son frère Bruno et un ami d’enfance, Olivier Paille, qu’il entreprend de donner vie à un vieux projet, la trilogie de Science-Fantasy intitulée "SHRÖG" (Ed. Vents d’Ouest).
Et c’est grâce à cette série, pourtant inachevée mais néanmoins très appréciée de son ami Nicolas Mitric, qu’il entre dans l’aventure Kookaburra Universe (Ed. Soleil) dont il illustre le scénario du tome 11. Puis il réalise une trilogie aux éditions Dargaud "Karma Salsa", un polar contemporain qui mêle action, suspens, spiritualité... Et salsa !
Actuellement, il vient de sortir, chez Bamboo (collection Grand Angle) et avec Mathieu Blanchot le troisième tome d’ "Une vie avec Alexandra David-Néel", la plus grande exploratrice française de tous les temps.
UneVieAvecADN
Paul Cauuet
Paul Cauuet
Paul Cauuet est né à Toulouse le 11 juin 1980. Chez les Cauuet, le dessin est une histoire de famille, papa est dessinateur de pub et sa collection de BD alimente l'imaginaire de Paul. Très vite, il noircit les pages de ses cahiers d'écoliers de Boule et Bill, Astérix ou Tintin. À l'adolescence, il officie sur les tables du Lycée puis devient illustrateur pour le journal du bahut. En quatre années de fac section arts plastiques, il apprend l'importance de l'anatomie, des cadrages, des plans mais rien sur la bande dessinée ! Cependant, le décortiquage systématique des cases de la série mythique La Quête de l'oiseau du Temps et les précieux conseils de Maître Loisel lui apprennent tout autant que les cours magistraux. C'est durant ces années qu'il rencontre son futur scénariste et ami, Guillaume Clavery. Ensemble, ils concrétisent ce qui à l'origine n'était qu'un rêve de grands espaces, d'Orient et de terres de légendes, Aster. Côté influences, Paul Cauuet s'inspire de l'épopée Star Wars , le prince d'Égypte, Alladin et Stargate, des ambiances à l'image d'Aster : futuristes, oniriques et orientales
lesvieuxfourneaux
Joris Chamblain
Joris Chamblain
Joris Chamblain est né le 29 Janvier 1984. Il tombe dans la bande-dessinée tout petit et décide très jeune qu’il en fera son métier. Durant son adolescence, il fait ses premières armes dans un fanzine six années de suite. Là, le dessin laisse définitivement la place à l’écriture. En 2009, il fait des essais pour la collection « ciboulot » des éditions bac@bd. Un an plus tard, en octobre 2010, son premier album « La recherche d’emploi » sort dans cette collection, avec Tyffenn Guerveno et Hélène Lenoble. En 2011, il signe deux nouveaux projets : « Les carnets de Cerise » avec Aurélie Neyret, dans la collection métamorphose des éditions Soleil, sorti en septembre 2012 et « Sorcières sorcières », avec Lucile Thibaudier, aux éditions Bac@bd. Aujourd’hui, il consacre tout son temps à l’écriture de scenarii de bandes-dessinées, de livres-jeunesses et s’essaye même au roman. Il monte avec de nombreux collaborateurs énormément de projets, qui verront bientôt le jour…
carnetsdecerise
Yann Cozic
Yann Cozic
Yann Cozic est un jeune illustrateur originaire de Rennes, ayant suivi des études de design graphique et d’animation 3D. Il semble que la BD soit son territoire favori.
Erwann
Dab's
Dab's
Dab's s'est inspiré des bêtises qu'il faisait lorsqu'il était enfant pour créer ses personnages Tony & Alberto. Ils sont apparus pour la première fois en 1993, par hasard, dessinés à la fin d'une lettre qu'il écrivait à l'un de ses amis. Puis ils ont petit à petit pris forme, jusqu'à devenir les deux copains que nous connaissons. « Tony & Alberto », c'est Boule & Bill qui auraient rencontré Beavis & Butthead. Ces deux anti-héros nous entraînent vers des aventures cocasses et irrésistibles. Dab's, l'un des animateurs réguliers du « Tchô ! Mag », redouble de non-sens et d'un coup de crayon plus qu'efficace pour donner vie à des personnages désopilants. La série compte déjà cinq volumes. Parallèlement, Dab's vient de signer une nouvelle série intitulée « Nino et Rebecca ».
Attila
Stéphane Fert
Stéphane Fert
Après un passage aux beaux-arts et quelques années d'étude dans l'animation, il travaille aujourd'hui dans l'illustration et la BD. Il dessine pour les petits comme pour les grands, partout où l'on a besoin de ses supers pouvoirs (CFSL ink, Bayard Editions, Papier Bavard, Houplala, Vanille Goudron…). Il a publié son premier album en solo, "Morgane", aux éditions Delcourt. Il y raconte la fantastique histoire de la sœur "maléfique" du Roi Arthur à travers une interprétation personnelle du cycle du Graal et de la mythologie celte. Son récit aborde des thèmes comme l'enfance, l'imagination ou la différence… Ses influences en dessin vont de Mary Blair à Mike Mignola en passant par Lorenzo Mattotti, Alberto Breccia, Frederik Peeters, Art Spiegelman, Cyril Pedrosa ou encore Taiyô Matsumoto. La peinture a également une place très importante dans ses inspirations : Gauguin, Matisse, Cézanne ; ainsi que le cinéma avec des réalisateurs comme Fritz Lang, Felini, Stanley Kubrick, Park Chan Wook, Lars Von Trier ou Miyazaki. Enfin les jeux de rôle (papier) de son adolescence lui ont donné envie de créer des univers et de raconter des histoires. Il aime l'idée que l'imagination se suffit de peu de moyens : un récit improvisé, quelques gribouillis sur du papier… C'est aussi ce qui lui plaît dans la BD. Il a beaucoup d'envies et de projets mais il aimerait un jour reprendre la peinture et l'animation, voyager, exposer… et bien sûr progresser dans sa jeune carrière d'auteur.
peauDeMilleBetes
Laure Garancher
Laure Garancher
Quand elle était petite, Laure voulait être « chercheuse en biologie ». Après quelques mois passés dans un labo à maltraiter des rats, elle a compris que cette voie n’était pas pour elle… Mais il va lui falloir longtemps pour trouver « sa » voie… D’abord diplômée comme ingénieur agro, spécialisée en nutrition et santé publique, puis comme anthropologue, elle part travailler quelques années pour l’OMS au Vietnam. Ses missions la conduisent ensuite en Afrique du Sud, puis dans les Caraibes… Le soir, quand elle enlève sa tenue « d’expert technique en santé publique », elle se met à dessiner des BD. Son but : partager à travers ses histoires une réalité de terrain qu’elle a eu la chance de connaître grâce à son travail. C’est ce qu’elle fait dans Mon Fiancé Chinois paru en 2013, puis dans Opium en 2015. Persuadée que le dessin à un pouvoir magique pour faire passer des idées différemment et surtout, pleine d’expériences de rencontres faîtes grâce à ses carnets de voyage jusqu’au fond de l’Amazonie, elle arrive finalement à associer ses deux vies en créant l’association « The Ink Link » qui propose d’utiliser la BD pour accompagner les ONG sur le terrain. Il semblerait depuis qu’elle a trouvé sa voie…
Picolette
Anthony Jean
Anthony Jean
Anthony Jean est né à Puyricard, dans les Bouches-du-Rhône, le 5 Octobre 1982. Ce jeune homme, bien qu'empreint d'une fibre artistique certaine dès son plus jeune âge, il ne lâche pas ses crayons, rêve avant tout de devenir ingénieur aéronautique. Pour ce faire il choisit d'intégrer la filière scientifique, mais sur les bancs de l'école, il s'ennuie très vite et passe la majeure partie de son temps à dessiner en marge de ses cahiers. Anthony décide alors de franchir un pas, il souhaite devenir dessinateur et pour se faire, intègre une célèbre école lyonnaise, qui lui dispense une formation aux métiers de la bande dessinée, de l'illustration, du dessin animé et de l'infographie. Grâce à ses cours, il découvre les richesses cachées du 9e Art. Lui, qui jusque là ne connaissait que quelques grands classiques tels Astérix, Gaston et Tintin, a le coup de foudre pour l? « école américaine ». Il se forge de nouvelles références : Les productions Mac Farlane, Spawn et Sam and Twitch, Mike Mignola, Bill Sienkewicz'Il admire également le travail de Toppi et Guarnido, et trouve l'inspiration dans l'œuvre de peintres très différents, tels Klimt, Dali, Turner ou Rembrandt. Diplômé en 2004, il s'installe définitivement à Lyon. C'est durant sa dernière année d'étude qu'il rencontre Mathieu Gabella, par l'intermédiaire des éditions Delcourt, et que démarre ainsi une collaboration faite d'exigence, de rigueur et d'ouverture d'esprit. Le premier volume de La Licorne voit ainsi le jour en Octobre 2006. Pour le moment, Anthony poursuit son travail autour des prochains volumes de La Licorne tout en développant déjà de nouvelles idées de scénarios qu'il souhaite réaliser seul.
Conanlecimmerien
Loran
Loran
Né sur la planète krypton, Loran a du très vite quitter le cocon familiale pour errer dans l'espace sans fin jusqu'au jour où... il fit la connaissance de ses parents qui s'émerveillèrent alors devant ce petit être venu d’ailleurs. Hélas ! Le jeune Loran s'avéra nul en rayons X, pitoyable en bagarre et incapable de voler. Heureusement pour lui, son penchant pour l'alcool lui ouvrit les portes du monde merveilleux de la BéDé.
Couv - Miss Barbare - LORAN
Jean-Luc Loyer
Jean-Luc Loyer
Jean-Luc Loyer est né le 18 août 1964 à Hénin-Liétard. Diplômé de l'École des Beaux-Arts de Douai en 1984 et de l'École des Beaux-Arts d'Angoulême, il travaille dans l'atelier BD Sanzot, avec Mazan, Isabelle Dethan, Cécile Chicault. Depuis son plus jeune âge, il nourrit une fervente passion pour la bande dessinée. Après quelques années passées à travailler dans le dessin animé, qu'il avoue trouver «plus marrant au départ» (studio IDDH avec les Tortues Ninjas et Lucky Luke, puis Octopussy), il décide finalement de s'adonner à la bande dessinée. Il est tout d'abord rédacteur en chef du fanzine l'Original (numéro 1 et 2), puis effectue un bref passage aux éditions du Cycliste. Son premier ouvrage, Les Mangeurs de Cailloux, est sélectionné au festival d'Angoulême en 1998, dans la catégorie Coup de Cœur. Dans cette série, il relate ses souvenirs d'enfance dans le nord de la France. Jean-Luc Loyer a une bonne connaissance de l'imaginaire enfantin grâce à ses fréquentes interventions pédagogiques en classe ou centre de loisirs. Victor devient vite une série récompensée par les enfants puisque le second tome reçoit le Prix Jeune Public au festival BD Boum de Blois en 1999. En bande dessinée, Jean-Luc Loyer est tout particulièrement sensible à Jaccovitti. Il avoue aussi apprécier le cinéma intimiste de Federico Fellini, sans oublier Marcel Pagnol, son auteur préféré. Il reconnaît être très curieux, touche à tout, et même «dispersé». Ainsi, outre d'autres projets de bande dessinée, il réalise des travaux de communication, de publicité, de sculpture, ou encore d'illustration sur CD-Rom. Tout en continuant à narrer les aventures de Victor, Jean-Luc Loyer signe une nouvelle série aux éditions Delcourt : Madame La Lune. Destinée aussi aux petits, il laisse ici Nathalie Ferlut au dessin. Dans Le Parc fantastique (dessins de Muriel Sevestre), mystères et suspense dans l'univers magique de la fête foraine !
Cintrèe
Wilfrid Lupano
Wilfrid Lupano
Wilfrid Lupano est né à Nantes en 1971, mais c'est à Pau qu'il passe la plus grande partie de son enfance. Une enfance entourée des BD de ses parents, même si c'est surtout à une pratique assidue du jeu de rôle qu'il doit son imaginaire débridé et son goût pour l'écriture. Plus tard, il travaille dans les bars pour financer ses études – un peu de philo et une licence d'anglais – il y rencontre deux futurs amis et associés, Roland Pignault et Fred Campoy. Ensemble, ils réalisent un western humoristique, "Little Big Joe" (Delcourt), dont le premier tome paraît en 2001. Il récidive avec Virginie Augustin et "Alim le tanneur", un récit fantastique en quatre tomes, qu'il termine en 2009. Entre-temps, sa carrière est lancée, et il enchaîne les titres : "L'assassin qu'elle mérite", "L'Homme qui n'aimait pas les armes à feu", "Le Singe de Hartlepool", "Azimut"... En 2014, Wilfrid Lupano obtient le Fauve du meilleur polar avec "Ma Révérence". Chez Delcourt, il écrit le scénario muet d' "Un océan d'Amour" pour Gregory Panaccione qui reçoit le prix BD FNAC 2015. Chez Dargaud, la série "Les Vieux Fourneaux", avec Paul Cauuet connait un grand succès et est récompensée par le Prix du Public - Cultura à Angoulême en janvier 2015. En 2016, avec Mayana Itoïz et Paul Cauuet, ils publient "Le loup en slip", le premier spin-off de la série "Les Vieux Fourneaux" destiné à un public jeunesse.
lesvieuxfourneaux
Cédric Mayen
Cédric Mayen
Cédric Mayen fier bourguignon né à Mercurey en 1984, troisième enfant d'une famille d'enseignants, il se découvre très tôt une passion pour la lecture et notamment la Bande Dessinée. À l'âge de dix ans, il découvre une nouvelle culture lorsqu'il déménage en Italie où il restera jusqu'à son bac. Après l'obtention d'une Licence en Arts du Spectacle à l'Université Lyon II, où il écrit et réalise plusieurs courts métrages, il continuera sa formation par un Master dans une école franco-japonaise spécialisée dans la Bande Dessinée. Dès la fin de ses études en 2010 paraissent ses premières publications, deux tomes de la série ElementR au format manga (Vents d'Ouest). Son goût du voyage et de la découverte d'autres cultures, le pousseront à s'installer dans de nombreux pays durant de longues périodes, notamment au Brésil, au Japon et au Royaume-Uni. De retour en France, il collabore à plusieurs projets courts dans des magazines (Lyon Capitale, MBD et Spirou). Sa dernière BD Edelweiss avec Lucy Mazel au dessin est paru le 14 juin 2017 aux éditions Vents d'Ouest.
Erwann
Lucy Mazel
Lucy Mazel
Diplômée d’une école privée lyonnaise en 2009, elle a commencé sa carrière avec les éditions Petit à Petit sur le recueil des "Poêmes Erotiques" ainsi qu’avec Alwett chez Soleil sur "La Danseuse Papillon", un livre d’illustration pour enfants paru en Novembre 2010. Puis elle a participé à la réalisation du Tome 3 du "Petit Prince" aux éditions Glénat en collaboration avec le studio parisien Elyum. Elle a été éditée chez Casterman en partenariat avec Béatrice Bottet dans la collection Docu-BD, "Les Dieux de l’Olympe" en 2012. Son dernier album avec Wilfrid Lupano sur le premier Tome de la série "Communardes" est paru aux éditions Glénat/Vents d’Ouest en septembre 2015 et s’intitule "Les Eléphants Rouges".
Elle a également illustré le jeu de société Ekö chez SitDown game paru en octobre 2015 ainsi qu’une bande dessinée interactive "Le dernier gaulois" diffusé en décembre 2015. Elle travaille actuellement sur un nouveau projet bd "Edelweiss" avec Cédric Mayen au scénario qui va paraître chez Vent d’ouest très prochainement. Edelweiss c’est une fleur qui pousse à une certaine altitude dans les alpes… Et elle n’en dira pas plus !
lmazel
Philippe Moine
Philippe Moine
MOINE est né dans le Poitou il y a un certain temps, il a exercé le métier d’architecte à Pau de 1982 à 2014. Fan des Grandes Gueules de Pilote, en 1995 il s’essaye à la caricature en dessinant ses amis et y prend goût. Sa première exposition sera consacrée à un quarantaine d’architectes de la région paloise. De 1997 à 1999, les quotidiens Sud-Ouest, la République des Pyrénées et l’Eclair des Pyrénées publient ses caricatures des joueurs de rugby de la Section Paloise. Dessins regroupés dans un livre « la Section en Têtes ». Depuis 1997, il participe à de nombreux festivals de caricature et de dessin presse en France et à l’étranger.
En 2015, il publie «Gueules de Croqueurs», un livre regroupant les caricatures et dessins de 150 dessinateurs de presse français et étrangers.
En 1999, il découvre les oeuvres réalisées à l’acrylique de Sebastian Kruger qui lui donnent l’envie d’utiliser cette technique.Vingt ans plus tard, il publie deux tomes de « Têtes de l’Art », le premier consacré à la musique et le deuxième au cinéma, qui regroupent les caricatures et les portraits grands formats réalisés pendant cette période.
gueules de croqueurs
Ohazar
Ohazar
Ohazar est un illustrateur autodidacte et multicasquette : graphiste (communication, événementiel, institutionnel...), illustrateur (jeunesse, presse, BD, jeux de rôles, character design…) et coloriste ("Ma Révérence" chez Delcourt, prix du polar 2014 à Angoulême). Après avoir signé sa première série "Comment s'appelle-t-il ?" (2 tomes chez Vents d'Ouest), il réalise le dessin de plusieurs Guides en BD (Ecolo, Prof, Etudiant et Pompier qui sortira fin 2016), chez le même éditeur, ainsi qu’un VDM Les Réseaux Sociaux chez Jungle. Il sort une nouvelle série en 2015 avec Jacky Goupil : "Les Retraités" en BD, toujours chez Vents d’Ouest dont le tome 2 sortira en juin 2016. D'autres projets BD sont actuellement en préparation.
Dans un autre domaine, la peinture, il développe une série de toiles dans un style personnel autour d’un personnage le RUNNER.
Depuis 2016, il dirige la collection "Raconte-moi" pour les Editions CAÏRN.
Il vit à Pau et est plutôt sympa
Guide de la biere
Joël Parnotte
Joël Parnotte
Joël Parnotte est né en 1973. Il a suivi l’enseignement de l’école des beaux-arts de Versailles puis le cursus bande dessinée à Angoulême. Il a signé Hong Kong Triad aux éditions Le Téméraire, en collaboration avec Vincent Mallié et Delphine Rieu pour la couleur. Ensuite, avec les mêmes complices, Les Aquanautes chez Soleil (5 titres au total). Chez le même éditeur, il réalise un one-shot Un Pas vers les Étoiles, scénario de Jérôme Félix. Balac est séduit par son dessin en découvrant Les Aquanautes. La Saga des Porphyre pouvait commencer. Après une scolarité normale passée à griffonner ses cahiers quand il ne joue pas au tennis, il empoche le Bac en 1991. Il décide alors de se lancer dans le dessin, même si ça ne fait pas très sérieux. Suite à une année passée à Paris, en prépa aux grandes écoles d'art, il atterrit aux Beaux-Arts de Versailles. Une année plus tard, il tente le concours d'entrée pour la section BD des Beauts-Arts d'Angoulême où il est reçu. C'est le départ pour la province. Sur place, il rencontre un grand nombre d'auteurs auprès desquels il demande conseil. Finalement, tout en préparant ses projets BD, il travaille dans le dessin animé durant 8 mois, au terme desquels il signe son premier contrat aux éditions Le Téméraire. En 2000, il signe chez Soleil pour son nouveau projet, Les Aquanautes, avec Vincent Mallié.
Aristophania
Janosch Stober
Janosch Stober
Janob Stober est un jeune auteur et le mieux c'est de le laisser se présenter :

"Je m'appelle Janosch Stober, j'ai 27 ans et je suis auteur de la bande dessinée "Kill the Hero". Il y a plein de choses que j'aime et très peu que je déteste. Mon rêve pour l'avenir... être heureux ! Dans l'immédiat j'ai un objectif : publier ma BD et prendre soin de mes proches. J'aime la BD et les jeux videos. J'aime aussi mes amis, ma famille, l'été et la chaleur, la vie, l'amour, etc.... Et je déteste les lapins ! "

Kill the Hero, couverture - couleur
Dedo
Dedo
DÉDO réside à Paris. Après être né dans des circonstances atténuantes, Dédo se fait connaître grâce au Jamel Comedy Club , théâtre monté par des gens possédant l'électricité. Il jouera par la suite dans de nombreux programmes Web ou télévisuels, du portail Golden Moustache à la série à succès Bref. À la fois sagittaire et gaucher, il se lance fort logiquement sur scène avec deux spectacles solos qu'il écrit et interprète : Prince des ténèbres et Killing Joke . Auteur de spectacles, comédien, scénariste et musicien, il s'attaque pour la première fois à la bande dessinée avec White Spirit . En tant qu'amoureux de cinéma de genre et fan invétéré des albums des Contes de la crypte , il est heureux de vous livrer cette histoire fantasticorrifique imbibée d'humour noir.
whitespirit
Turf
Turf
Né à Marseille en août 1966, Turf suit les cours de l'école des Beaux-Arts d'Angoulême où il obtient une mention pour la qualité de ses images. Après une première histoire publiée en 1990 dans le premier tome de la série Les Enfants du Nil où l'on découvrait déjà l'univers de La Nef des Fous, Turf s'associe à Joël Mouclier pour créer la série Les Remparts d'Écume dont il écrit le premier tome. Ce jeune marseillais prouve que l'on peut être très bon scénariste et excellent dessinateur. Doué d'un talent de conteur enlumineur, il crée et anime ensuite le petit royaume ubuesque de La Nef des fous. Entièrement réalisées en couleurs directes, ses pages sont de véritables tableaux qui illustrent à la perfection ce mystérieux monde clos. Travailleur acharné et débordant d'idées, Turf enrichit son univers de créations ludiques telles que des puzzles, affiches, buvards et dioramas. Lorsqu'il ne se consacre pas à ses activités graphiques, il prend une de ses guitares ou se consacre à sa précieuse et fabuleuse collection de jouets. Sollicité par diverses agences (les Galeries Lafayette entre autres) pour son imagination fertile, il laisse son esprit et ses crayons s'exprimer et nous livre son dernier-né, Gribouillis. À priori, une simple esquisse jetée sur une feuille blanche. Mais simple il n'en a que l'apparence, car lorsque ces gribouillis ont des puces, il s'animent, sèment la zizanie et prennent vie dans un album rien que pour eux ! Juxtaposition, envahissement anarchique, brouillage systématique de toutes les pages d'un vieux catalogue, après Gribouillis, vous ne regarderez plus jamais vos gribouillages du même œil...
Son dernier album, Dark Blood, est paru en 2018 chez Delcourt.
Nefdesfous
Weldohnson
Weldohnson
WELDOHNSON réside en région parisienne.
Il est né en 1979 sur un baleinier. Quand il n'essaie pas d'invoquer les Grands Anciens, il passe son temps dans de sordides bouges où l'alcool lui permet de supporter le mal de terre. Weldohnson vend son trait au plus offrant, abordant sans scrupules le Board l'illustration ou la typographie. White Spirit est sa première BD éditée. Vous pouvez néanmoins zieuter son Conflit de canards dans son portefolio en ligne (fejim.ultra-book.com), ou découvrir son intérêt malsain pour les jeux de société et le jeu de rôle.
whitespirit